spectacles en tourne


Aprs WOMEN 68 mme pas mort et WOMEN 89 looking for love, Brut de bton production poursuit une recherche thtrale sur le vieillissement du corps et de lesprit, lHistoire vcue par le sujet , la mmoire collective et bien sr loubli.


calendrier



Brut de béton production
criture, jeu et mise en scne Bruno Boussagol
Co-ralisation Nathalie Vannereau
Interprtation Bruno Boussagol (Marie-Line),
en alternance : Judith Raineau-Ristal, Louise Barbiri et Max Koller (les enfants)
Conception et ralisation des costumes Servane Lespagnol-Bouillart, Odile Oziol
Conseillre la chorgraphie : Dominique Lemarquis
Harmonisation et accompagnement piano : Arnaud Lauras
Vido : Michel Coste
Lumire : Pierre Levchin


Prochaines dates

suivre des dates sont en cours de confirmation ...








note d’intention

La maladie d Alzheimer est devenue un phnomne de socit.
Chacun qui vieillit, redoute ses symptmes tout en ne sachant pas comment a sattrape . Quand on est dedans, il semble que le pass soublie, les souvenirs, les amis, les parents et finalement le prsent immdiat.
Lentourage est dmuni, inquiet, dcourag.
Nos sentiments sont de moins en moins des vecteurs dempathie avec celle/celui qui souffre jusqu loubli mme de cette souffrance.
Au mieux, la personne atteinte devient une nigme existentielle : quest ce que vivre sil ny a plus de pense ? Au pire elle est une sorte de dchet dexistence.
Au point o nous en sommes, la socit est comme ravage par le phnomne.
Par ailleurs, le temps pass dans le champ virtuel libre le cerveau des contingences historiques, affectives et savantes . De moins en moins de donnes seraient ncessaires mmoriser ds lors que la connexion serait bonne avec le rseau et son accs garanti.
Nous pourrions alors envisager linversion de la temporalit jusqu laborer une mmoire du futur , issue vertigineuse la fois la maladie d Alzheimer et au monde virtuel .
Contrairement la photographie et aux arts plastiques, les arts vivants sont peu enclins entrer dans la danse de la dmence !
Des circonstances personnelles, une approche subjective de la maladie par mon travail depuis 35 ans comme metteur en scne partir de lhpital psychiatrique du Puy en Velay*, un intrt pour les formations psychiques , enfin ltude de mon propre vieillissement mont amen construire ce projet artistique posant comme postulat que certaines personnes effacent les traces de leur passage dans ce monde pour mieux supporter de le quitter.

Do le titre : EFFACEMENT.
Rien de scientifique ne corrobore cette position.
Il sagit dune posture que je qualifierai de potique.
Elle mautorise une approche non dpressive et dprciatrice de la maladie d Alzheimer et surtout de celles/ceux qui en sont atteint(e)s.
Elle me permet de construire une dramaturgie positive, vivante voire joyeuse.

Bruno Boussagol




presse


Effacement de Brut de bton


Effacement de Brut de bton


Paroles de Nathalie Vannereau

"Mais o va la vie Marie ? Cest pas poli
a va o a veut
a fait pas ce quon dit
a parle la nuit a rve tout haut
Cest toujours vieille un acteur !
Cest dirigeable dans lair lger et a se dplace dans le temps
Cest un peu a leffacement
Cest un peu cette histoire du temps
Bruno Marie-Line des absences revient sur son terrain de jeu
Noirs trous blancs vides et fuites passe et joue :
Une reine
Bruno est vieille
Compose
Dcompose
Morcele de musique
On nest pas dupe dy croire
On y croit pas pas
La place des phrases que Marie-line na pas prononces laisse le got des mois, des remords, des dsirs, des ides
Tout a drive
Lourlet dpasse
Marie sen fout
Bruno dambule
Line dcline
Elle aime les thtres, les particules de lumire, les ombres, les mots laisss derrire elles, les regards, les silences
Bruno aime les femmes
Il a aim les mettre en scne, les voir grandir, les clairer, les faire crire, les mettre en homme, les laisser seule en scne, les plonger dans la nuit incertaine, dans les courants, les eaux dormantes, les rues passantes.
Il aime les femmes comme lautre ct du tiroir, du mouroir, du miroir
Et aujourdhui Bruno est une femme
Servane et Odile lenrobent
Dominique le lance dans les airs
Nathalie lappelle entre la pesanteur et la grce
Le pousse hors du ring dans les bras dEnsor et Rustin
Bruno est une femme de thtre
Sur le visage dil/elle la vie sen va mais pas son charme
Au velours de la voix
Tout le monde sy reconnat
A cot, arythmique, dcal, en retard et bien l
Le personnage est fragile
Personne nest parfaite
La mort aussi non plus
On peut dire :
Aigreur, enfance, misre, amour, gloire et sourire
Cest encore pas fini Jean Jsus Marie-Line et les autres, lhistoire de notre extinction !"



Bande annonce

bande annonce du spectacle ralise par Michel Coste




l’équipe de création

LE RLE
Interprtation et Mise en scne : Bruno Boussagol


La femme que jinterprte se nomme Marie Line. Elle a eu 87 ans le 1er juin 2013 (elle est ne le 1er juin 1926 comme Norma Jeane Baker (Marylin Monroe).
Le temps de la reprsentation est un temps de vie intense, mouvement, chaleureux, nostalgique forcment.
Comme des millions dtres humains de sa gnration et des suivantes, Marie Line a cru que le communisme sauverait le monde Ce qui soit dit en passant, ne la pas empch de partager les rves cinmatographiques hollywoodiens.
Cest une femme qui a besoin dun dambulateur pour se dplacer Elle chante, Marilyn forcment (I want to be loved by you), mais aussi Doris Day (Que sera sera), Barbara (Dis, quand reviendras -tu ?) et Nina Simone (Aint got noI have got life).
Son dernier enthousiasme fut pour Amy Winehouse.
Elle danse un tango dans son fauteuil roulant.
Lorsquelle parle cest pour nous dire des choses simples comme nous nen entendons plus.
Elle raconte.
Elle est sans colre bien que sa vie ait t tumultueuse, violente.
Elle a connu lenfermement psychiatrique, la pauvret, la vie de famille harassante.
Mais aussi la rsistance , les luttes ouvrires, larrive de la gauche au pouvoir en France.
Cest cela qui sefface, maintenant que la vie qui lentoure nest en rien ce quelle a voulu, rv, ce pourquoi elle sest battue toute sa vie.


LA MUSIQUE
Le pianiste Arnaud Lauras, accompagnateur et improvisateur se tient derrire les rideaux lcoute de Marie-Line.
Il joue dun piano trs rare ayant une octave en moins. Le son est particulirement original et dcal et convient trs bien la situation.
Arnaud Lauras par son jeu subtil rattrape toutes les situations dangereuses dans lesquelles bascule Marie-Line. Quelques notes de piano graines remettent Marie-Line dans le fil du spectacle. Elle va chanter : Marylin Monroe, Barbara, Doris Day, Nina Simon.
Mais ce spectacle est aussi une revisite des musiques marquantes du XXme sicle : de Miles Davis Astor Piazzolla en passant par les Choeurs de l Arme Rouge.



LES COSTUMES
Il fallait transformer le corps dun homme de 62 ans, masculin, ventru et poilu en celui de MARIE-LINE, une femme ge de 86 ans, coquette et lgante.
Alors que BRUT DE BTON PRODUCTION se fourni habituellement chez Emmas, le Secours Populaire et dans les friperies pour composer les costumes de ses spectacles, il tait impratif de travailler avec une et dans la circonstance deux costumires. Servane Lespagnol-Bouillart, Odile Oziol modelrent en mousse et tissus un vieux corps de telle sorte quil soit totalement crdible. Bien sr les vtements plutt fantaisistes quelle porte sont inadquats. Mais cet ge l quest ce qui est adquat ?



LE FILM
Michel Coste a su trouver sur le web les images justes que met en 10 secondes un immeuble pour seffondrer. Et puis il a fabriqu un dispositif pour permettre de ralentir cette chute en 10mn. Cest le film envoutant qui ouvre le spectacle et qui est projet sur un cran de 12m de base devant lequel Marie-Line traverse la scne en diagonale comme si de rien ntait. Bande annonce de Michel Coste voir sur : http://youtu.be/l8XZBVTisJQ



LES ENFANTS
La prsence et la participation dun ou plusieurs enfants ce spectacle lui donne une tension dramaturgique exceptionnelle.
Ils sont l comme sils taient dans une cour dcole ou dimmeuble.
Ils vaquent leur occupation favorite : celle de tagger le sol la craie.
Et puis de soccuper de cette vieille qui dcidment fait nimporte quoi . Cette responsabilit qui se dgage de lengagement enfantin est une sorte de garantie thique qui touche par sa force et sa navet.
Se retrouvent dans cette cour en alternance: Judith Raineau-Ristal, Louise Barbiri et Max Koller.



dossier

dossier de L'effacement en pdf




Site optimisé pour Get Firefox

Conception Claire Durlin