spectacles en tourne


Women 89 looking for love est le deuxime volet des Mms rouges (aprs Women 68 mme pas mort).
WOMEN 68 mme pas mort a t crit et ralis en 15 jours en octobre-novembre 2007 par une quipe compose de Bruno Boussagol pour la conception et la ralisation, Nadge Prugnard pour lcriture, Pierre Marius Court, Jean Louis Debard et Bruno Boussagol pour linterprtation, Marie Caup pour le relooking des comdiens.
Brut de bton production souhaite raliser -sinon une suite- une variation sur le thme : cest pas parce quon est des femmes et quon est vieilles quon va fermer notre gueule




Brut de béton production
Un spectacle de Bruno Boussagol
Composition, textes et chansons : Pascaline Hervet
Interprétation : Jean-Louis Debard, Pierre-Marius Court & Bruno Boussagol
Relooking : Marie Caup

WOMEN 89 looking for love

Le succs ds la premire saison de WOMEN 68 mme pas mort (70 reprsentations en Auvergne, Paris et dans une quinzaine de villes en France) nous incite poursuivre notre recherche dans un domaine que nous travaillons depuis 30 annes : la femme au prise avec la modernit.
Fidle sa recherche dcritures contemporaines fminines (Unica Zrn, Lorette Nobcourt, Virginie Despentes, Loren Conti, Monique Jouvancy, Elsa Caraillon, Nadge Prugnard), notre compagnie a propos Pascaline Hervet de composer le texte et les chansons (paroles et musique) dun prochain spectacle dont la cration est prvue pour lautomne 2010.
Le titre provisoire en est WOMEN 89 LOOKING FOR LOVE.
Pascaline Hervet est la parolire et chanteuse du groupe LES ELLES.
Son criture traite des sujets qui nous proccupent, du suicide la transexualit, du cirque lunderground, de lenfance maltraite la solitude fminine.
Nos chemins et nos spectacles se croisent depuis une quinzaine dannes.
La proposition qui lui est faite reprend les mmes contraintes que pour Nadge Prugnard.
- Trois comdiens interprtent trois femmes qui ont entre 65 et 75 ans.
- Elles se sont connues dans une circonstance exceptionnelle.
- Elles sont en colre par rapport au monde actuel et montent sur les planches pour exprimer cette colre.
- Elles ont toutes les trois une histoire avec une robe de marie.
- Elles chantent et le spectacle doit inclure des chansons connues du grand public.

Un troisime spectacle achvera la saga des MMS ROUGES lautomne 2012.
Bruno Boussagol, octobre 2009




cration



contact tournée
Vronique Boussagol
tél. 06 08 46 69 44
courriel : brut-de-beton@orange.fr




cration et dates :

D'autres dates sont en cours de confirmation ...





extrait du texte

Ich bin Anna
"Ich bin Anna
Anna X
A Yellow Star
Un paquet rose dans le brouillard
Yen a qui saiment quand il faut pas
Moiti boche et moiti youpin
Ich bin Anna
Anna X

Ma virginit avait mis les voiles depuis un bail quand jai enfil la robe de marie
Jai pous Alan pour des histoires de papiers
A coups de poing dans la gueule
Je suis devenue sa putain
Berlin Paris Paris Berlin
Les mmes trottoirs les mmes tars
Junky perdue entre deux eaux
Zombie de la station Zoo
No future for me
Lame de rasoir lme dsespoir
Un sale gut de mort dans la bouche
Suicide rat HS HP Sauve

Je suis une marie rouge"


Ich bin Rgine Ich bin Rgine
Rgine Sauvage
Infirmire psy
74 au Bon Sauveur
Je me souviens des Bonnes soeurs
De loeil cingl cinglant de la Mre Sup
Des malades dans la btaillre
Quon emmnait bosser la ferme
Electrochocs. Jai perdu les mots

Et puis mon pre
La nuit ses yeux mont demand
Stop-Please-Stop-Cut
Couper le tuyau darrosage
Mon papa cest pas un lgume
Cest de la mauvaise graine
Celle qui dserte les champs de guerre
Qui disait non lAlgrie
Celle qui fout le bordel
Dans vos petits jardins proprets
Stop-Please-Stop-Cut
Ya plus de lutte ya plus de sve
Stop-Please-Stop-Cut

Je suis une marie rouge



Ich bin Colette Colette Morel
Sage femme turbulente
A loccasion passeuse danges
Paris berlin Berlin Paris
Groupuscule dextreme gauche
Nom de code Anges dus
On va tout faire pter
Paris Berlin Berlin Paris
Wolf mon ange noir
Wolf mon amour enrag
Tavais le sourire trop gauche
Sur ta carte didentit
Wolf mon grand brun de Kreuzberg
On ta trouv sur le trottoir
Balle dans la tte No nazi

Je suis une marie rouge


l’équipe de création

Bruno Boussagol Bruno Boussagol

Entre 1970 et 1977, Bruno Boussagol obtient un DEA de philosophie, une licence de sociologie et étudie l’architecture, le cinéma, la pédagogie.
Depuis 1978, date à laquelle il s’est installé en Auvergne, il travaille à partir des villes de Billom, Clermont-Ferrand et Le Puy-en-Velay.
Dès 1982, il devient directeur artistique de festivals et d’événements, entre autres des Rencontres des spectacles vivants en Auvergne.
De 1982 à 1986, il  programme plus de 150 spectacles dont Le Royal de Luxe, Le Puits aux images, le Cabaret questre Zingaro, l’Illustre Famille Burattini, Le Living Theater, Michel Portal, Angélique Ionatos, Don Cherry, Manu Dibango, Généric Vapeur, L’Oiseau Mouche….
Il dirige ensuite Art en Souffrance (1989-1993) qui met en valeur les oeuvres réalisées par des artistes marginaux à la société (autistes, handicapés, délinquants, prisonniers), l’Année Bataille (1997, année du centenaire de la naissance, à Billom, de Georges Bataille) et le Festival de la Pensée – Pascalines (1997-1998), mettant en tension art contemporain (dans la rue) et débats philosophiques (hors université). En 2003, il codirige le festival En attendant la Biélorussie… avec Virginie Symaniec et en collaboration avec l’association Perspectives Biélorussiennes . Plus récemment en 2006, il réalise avec une trentaine d’artistes, La diagonale de Tchernobyl accueillie en résidence au Parapluie à Aurillac, au Moulin de l’étang à Billom et en Ukraine.

Bruno Boussagol est metteur en scène et scénographe. Les textes de la littérature contemporaine qu’il adapte révèlent un trajet individuel souvent initiatique dans lequel la question de la mort est posée. En 30 années, il a mis en scène une centaine de spectacles essentiellement inédits pour les compagnies Milieu du monde, Aujourd'hui ça s'appelle pas, Hôtel des voyageurs, ...Sinon son nectar..., théâtre de l'après histoire. Depuis 1989, il dirige la compagnie Brut de béton production.
Ses principales réalisations sont Sombre Printemps (U. Zürn), Erendira (G. Garcia Marquez), En attendant Godot (S. Beckett), Baise-Moi (V. Despentes), Le sens du combat (M. Houellebecq), La prière de Tchernobyl (S. Alexievitch), Fanny N. (L. Conti), La cour (M. Jouvancy), avec Virginie Symaniec La Prière de Tchernobyl en russe et biélorusse à Minsk, Elena ou la mémoire du futur (S. Alexievitch), Monoï (N. Prugnard), à la Comédie de Clermont-Ferrand scène nationale Phèdre(noire) (J. Racine), 4.48 psychose (S. Kane), La diagonale de Tchernobyl avec le Grand chahut collectif, Le petit musée de la catastrophe (V. Boutroux).

Depuis 30 années, il mène un atelier de création théâtrale au sein de l’hôpital psychiatrique du Puy-en-Velay. Avec la compagnie Aujourd’hui ça s’appelle pas, il a mis en scène une dizaine de spectacles créés par de jeunes autistes et psychotiques. Ce parcours singulier en fait un des spécialistes des relations entre l’art et la folie.
Son parcours est jalonné d’expériences diverses toutes en lien avec la création artistique : décorateur, comédien, auteur, adaptateur pour le théâtre, producteur radio, réalisateur cinéma et vidéo, responsable d’édition. Il intervient dans des colloques et participe à des groupes de réflexion.
Du 2 au 9 mars 2008, il organise à la Cour des 3 coquins à Clermont, Mémoire du futur - 30 années de théâtre ordinaire.


Pascaline Hervet Pascaline Hervet

Pascaline Hervet suit une formation au Studio des varits (formation sur deux annes temps plein, chant / danse / interprtation / solfge / piano), des cours de danse classique au Conservatoire de Basse-Normandie. Elle pratique le cirque au Cirque du Dr Paradi (trapze / fil / jonglage / barre au sol).
Son parcours professionnel est dabord jalonn dun rpertoire de chansons ralistes dans la rue et dans des cabarets, de la cration du spectacle Yen a marabou au Festival dAvignon 1989.

Depuis 1993, Pascaline Hervet est auteur, compositrice, interprte du groupe Les Elles , groupe de chanson atypique dont les crations originales lui valurent la reconnaissance dun public de passionns en France comme ltranger ainsi que celle des professionnels (nomination aux Victoires de la Musique 2001 dans la catgorie rvlation scne). Les Elles se produisent dans de nombreux festivals : Bourges, Montauban, les Francofolies, Midem Asia, en tournes et dans des salles parisiennes (le Bataclan, la Maroquinerie, le Sentier des Halles, lEuropen).
En cinq albums, les Elles ont labor des spectacles toujours plus fouills. Discographie : Les Elles (Boucherie prod - 1994) / Les Elles (Boucherie prod - 1997) / Pamela Peacemaker (Inca prod - 2000) / Les Elles en scne (Inca prod - 2001) / Siamoises (Inca prod) / Joseph (Les Elles prod - 2009)
Pascaline Hervet met en scne et cre le spectacle Love Love Circus sous chapiteau (en coproduction avec Le Cirque du Dr Paradi), oprette cirque pour deux circassiens, une danseuse et deux musiciennes.
Elle met en scne, crit et interprte le spectacle musical Joseph , actuellement en tourne. Le disque Joseph est sorti en avril 2009. Seule sur scne, auteure des paroles et de la musique mais aussi des arrangements avec Sophie Henry et Nicolas Hervet, Pascaline Hervet crit avec ce spectacle une nouvelle page de sa carrire d'artiste. Elle cre des bandes sons pour des spectacles de marionnettes de Colette Garrigan : Sleeping beauty actuellement en tourne en France et ltranger et Crowning glory actuellement en cration et, pour le Cirque du Dr Paradi, Tas ferm grande porte spectacle solo sous chapiteau actuellement en tourne.
Depuis septembre 2008, Pascaline Hervet intervient en milieu pdo-psychiatrique en Normandie dans le cadre de Culture lhpital avec un travail sur lcriture, le chant, la musique. Elle donne aussi une lecture musicale avec deux musiciens sur une nouvelle de Charles Bukowsky Apporte moi de lamour, loccasion dune carte blanche la Cave 12, Genve.
Pascaline Hervet assure des rsidences de coaching scne au Studio des Varits.

Son prochain projet : elle prpare un nouveau spectacle et un nouvel album pour 2011 avec Les Elles.


Jean-Louis Debard Jean-Louis Debard

Après des études universitaires, Jean-Louis Debard devient comédien professionnel en 1979. Il est directeur de Compagnie de 1981 à 1990. Il mène une carrière au Théâtre, de 1979 à 2006, principalement en régions Auvergne et Rhône-Alpes.
Il joue aussi bien des textes du répertoire (Roméo et Juliette de Shakespeare; adaptation en langue arabe, Les Fourberies de Scapin de Molière, Les Caprices de Marianne de Musset, Lorsque cinq ans seront passés de Lorca, En attendant Godot de Beckett que des textes contemporains (L’atelier Volant de Novarina, Au bout du comptoir la mer de Valletti, La Demande d’emploi de Vinaver…), Women 68 mme pas mort de Nadge Prugnard).
Il signe des créations et adaptations théâtrales (d’après Maupassant, Prévert, Simenon, Irving, Jules Verne…).


Son univers artistique s’étend à la musique, la chanson, au Café théâtre (IVème République, les Contristes), à l’écriture pour le théâtre jeune public et le “spectacle-patrimoine”. Il anime des ateliers théâtre pour adultes et adolescents et des classes art dramatique en lycée. Il prête sa voix pour diverses réalisations sonores : films institutionnels, spectacles. Il est comédien dans divers films d’entreprises et publicitaires et pour des œuvres de fiction pour la télévision et le cinéma.


Pierre-Marius Court Pierre-Marius Court

Pierre-Marius Court suit une formation au C.N.R. de Clermont-Ferrand et au Ulmer Theater (Allemagne, 1969-1971). Il fait ses débuts comme comédien avec Pierre-Jean Valentin dans l'Histoire du Soldat (Ramuz/Stravinsky) en Suisse (Genève, Lausanne, Bienne…) en 1972-1973 puis rejoint Jean-Paul Prugne au Théâtre de l'Arc en Ciel (1973), Anne Plumet et Jacques Albaret au Théâtre Permanent (1974-1976), Gérard Girardeau et Jean-Luc Guitton au TACA (1976-1980), Pierre Giraud au Théâtre Permanent (1983), Dominique Freydefont au Théâtre Populaire en Auvergne (1982-1990), Patrick Gay-Belille (1983-1985) puis Bruno Castan (1986-2000) au Théâtre du Pélican, L’illustre Famille Burattini (1995-1997), Jean-Pierre Jourdain et Jean-Philippe Vidal à la Comédie de Clermont-Ferrand (1998-1999).
Il poursuit son parcours de comédien avec Jean-Vincent Lombard, La Folle aZure (2002-2006), Adan Sandoval à l’Ikaros Théâtre, Strasbourg (2003-2004), Compagnie DF (2005), Bruno Boussagol, Brut de béton production (2006), Elsa Carayon, Les rescapés de la Fosse commune, Janine Reiss, Centre lyrique d’Auvergne (2007).

En 1992, il crée avec Jean-Luc Guitton, la compagnie Les ravageurs avec laquelle ils créent des spectacles théâtraux où la musique se révèle un des éléments dramaturgiques majeurs au même titre que la parole (Airs bovins ou le soutien-gorge ensorcelé, On est prié de renouveler…) ou inspirés du théâtre de Grand-Guignol (Les détraquées).



dossier

dossier de presse de Women 89 Looking for love en pdf





Site optimisé pour Get Firefox

Conception Claire Durlin